Le Bal Afro

Créer du "Mieux Vivre Ensemble..."

  

La chorégraphe Manu Sissoko intervient depuis plus de 10 ans auprès d'un public divers et varié à la transmission de la danse en "Cercle" : c'est à dire de la danse qui se danse en solo ou duo, en création spontanée face à un musicien soliste, dans la compréhension des codes de la musique percussive africaine (ici Afrique de l'Ouest - dite d'origine mandingue).

 

À travers l'écoute de la musique et de la prise de conscience de l'importance de chaque instrument de la polyrythmie, à travers la sensation du corps dans la musique et de la prise de conscience de sa musicalité intérieure, à travers divers jeux entre danseurs et musiciens, Manu Sissoko guide doucement le public (amateur ou initié) à l'apprivoisement de la danse en solo ou comme elle l'appelle : la création spontanée.

Elle invite donc le public, dans ces Bals Afro, à danser et à retrouver l'ambiance des cérémonies au Mali où danseurs, spectateurs et musiciens ne font plus qu'Un et où chacun peut, à un moment donné, être acteur de la fête. 

 

On sort alors d'un spectacle où le public est passif pour entrer dans un processus de mise en corps et de mise en jeux adapté, où chacun joue un rôle primordial et où les artistes sont  à la fois transmetteurs et guides, à la fois acteurs et joueurs mais également animateurs et garants de la bonne marche du bal.

 

Ces Bals Afro Bamako amènent le public à sortir des pré-requis du spectacle "à l'occidental" où chacun reste dans sa case : l'artiste à performer et le spectateur à regarder, pour entrer dans un spectacle "à l'africaine" où la scène est en cercle et où chacun peut devenir acteur, l'artiste essentiellement au service du public.

 

 

 

Pour obtenir un projet pédagogique plus détaillé, nous contacter.